Les avantages d’un trotteur

Que vous soyez une nouvelle maman ou que vous soyez une énième fois maman ou même si vous ne l’êtes pas encore, vous savez certainement ce que c’est qu’un trotteur. Cet équipement qui permet à l’enfant qui reste déjà bien assis d’apprendre à marcher aisément et à son rythme.

Plusieurs professionnels comme les kinésithérapeutes et les pédiatres déconseillent souvent cet équipement en raison des différents accidents qui ont eu lieu à cause de l’utilisation de ces trotteurs. Tout de même, leur utilisation ne comporte pas que des inconvénients.

Une sensation de liberté

Quelle joie serait-ce pour votre enfant de se sentir enfin utile pour lui-même ? Il pourra se déplacer d’un point à un autre sans avoir recours à une grande personne. De plus, comme il n’arrive pas à parler, comment saurions-nous où il voudrait par lui-même se rendre ?

Le bébé est donc libre de ses mouvements. Il arrive à faire ce qu’il veut et à aller toucher ce qu’il aimerait. C’est pourquoi il faut savoir ranger toutes choses qui pourraient devenir dangereuses pour lui.

Le trotteur, un outil d’apprentissage

trotteur

Avec le trotteur, le bébé apprend. Il apprend à se mouvoir et à se déplacer aisément. Cette motricité qu’il acquiert lui permet de renforcer et de développer les muscles de ses jambes quand il pousse le trotteur pour se déplacer.

Le trotteur lui permet d’apprendre à marcher comme cela se doit en coordonnant sa motricité. Il apprend avec le temps à se tenir debout en toute sécurité et acquiert ainsi une confiance en lui-même.

Le trotteur lui permet de s’amuser et d’apprendre grâce aux jeux ludiques dont certains modèles sont dotés. Et surtout, il apprend à se débrouiller seul.

Tous ces avantages pourraient devenir dangereux pour votre enfant si vous ne suivez pas au préalable ces quelques conseils.

Conseils à suivre avant et pendant l’utilisation du trotteur

trotteur

Il faut avant toute chose, respecter l’âge que doit avoir le bébé avant de le mettre dans un trotteur. Il doit tout au moins avoir 6 mois et doit pouvoir s’asseoir tout seul et surtout sans aide. Le bébé ne doit pas passer plus de 15 minutes dans le trotteur et au total, pas plus d’une heure pour toute la journée. Le trotteur doit respecter les normes de sécurité en vigueur.

À lire …

… Mes 3 recettes de pâtes favorites !